Contrat d'insertion professionnelle

Un nouveau dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), initié par les Pouvoirs Publics dans le cadre de la nouvelle politique de promotion de l’emploi et qui est destiné aux entreprises économiques publiques et privées et aux Institutions Administratives, en matière de :

Ce nouveau Dispositif d’Aide à l’Insertion Professionnelle, offre la possibilité aux Entreprises de renforcer leurs encadrements et de bénéficier des avantages d’ordre fiscal et parafiscal, en cas de recrutement des jeunes insérés :

A chacune de ces catégories de jeunes une durée d’insertion d’une année est prévue au sein de votre Entreprise.
Le DAIP prévoit les avantages suivants :

Le nouveau dispositif d’aide à l’insertion (DAIP) prévoit les avantages suivants :

Les jeunes diplômés bénéficieraient d’un accompagnement visant à favoriser leur recrutement au sein des Entreprises Economiques Publiques et Privées et des Institutions Administratives Publiques.

Dans ce cadre, le placement auprès des Entreprises Economiques Publiques et Privées sera privilégié et à ce titre :

Le bénéfice du dispositif DAIP est assuré par les services de l’ANEM territorialement compétent.

Mécanisme d’Insertion

Les jeunes diplômés bénéficieront d’un accompagnement visant à favoriser leur recrutement durable au sein des entreprises économiques publiques et privées et des institutions administratives publiques sur la base d’un contrat d’insertion (CID). La durée du contrat d’insertion est :

Nombre de C.I.D par employeur :

Le nombre de bénéficiaires ne peut dépasser 15% de l’effectif en activité au sein de l’organisme employeur concerné. Les micro entreprises crées dans le cadre des dispositifs de soutien à la création d’activités peuvent bénéficier, durant la phase de démarrage de leur activité, de l’affectation de 02 primo demandeurs d’emploi.

Nota : Les employeurs qui n’auront pas procédé au recrutement d’au moins 25% des bénéficiaires des C.I.D, qui leur auront été affectés, ne peuvent prétendre à de nouvelle affectations de jeunes dans le cadre du présent dispositif.

Les employeurs qui auront réalisé un taux de recrutement supérieur au taux prévu peuvent bénéficier de nouvelles affectations dans les limites de 30% de leurs effectifs totaux.

Contribution de l’Etat aux salaires :

La contribution est versée pendant trois années.

Mécanisme d’insertion

Les jeunes demandeurs d’emploi bénéficiaires d’un contrat d’Insertion Professionnelle (C.I.P) seront placés auprès :

Durée du Contrat d’Insertion Professionnelle :

02 ans pour les jeunes dans le cadre du C.I.P

Mesures incitatives et contribution de l’Etat

Le nombre de bénéficiaires ne peut pas dépasser 15% de l’effectif en activité au sein de l’Organisme Employeur concerné.

La micro entreprise, créée dans le cadre des dispositifs de soutien à la création d’activités, peut bénéficier, dans la phase de démarrage, de l’affectation de deux (02) primo demandeurs d’emploi.

Les employeurs qui n’auront pas précédé au recrutement d’au moins 25% des bénéficiaires de C.I.P qui leur ont été affectés ne peuvent prétendre à de nouvelles affectations de jeunes dans le cadre du dispositif.

Les employeurs ayant réalisé un taux de recrutement supérieur au taux prévu peuvent bénéficier d’une affectation supplémentaire dans la limite de 30% de leurs effectif total.

Ce dispositif est destiné aux demandeurs d’emploi sans formation ni qualification.

Mécanisme d’insertion

Les jeunes insérés bénéficient :